Communiqué de Presse – La messe à 30 est une provocation

Publié par AFC le

Les associations de familles catholiques d’Ille et Vilaine appellent les fidèles, prêtres, religieux et plus généralement les Français attachés aux libertés de conscience et de culte à manifester en grand nombre le dimanche 29 novembre à 15h devant l’église Notre-Dame en Saint-Melaine.

Pour ce qui concerne la Foi catholique, M Macron a décidé, par une décision arbitraire, d’en réglementer le culte, marquant ainsi une immixtion illégitime des autorités civiles dans le droit propre de l’Eglise et dans la conscience des fidèles.

En arrêtant à 30 le nombre des fidèles susceptibles d’assister à la Messe, contrairement aux engagements qu’il avait pourtant pris auprès des évêques de France, M Macron marque son mépris de la religion catholique – comme d’ailleurs des autres.

Il est absurde, nonobstant l’épidémie de coronavirus, de limiter à 30 le nombre de personnes pouvant assister à la Messe alors que les églises et cathédrales de France sont immenses et qu’aucun foyer de Covid 19 n’a jamais été suscité par une célébration eucharistique, ainsi que le conseil scientifique l’a rappelé lui-même.

Les catholiques entendent résolument s’opposer à l’anticléricalisme primaire de la tyrannie sanitaire au pouvoir.
Il n’appartient pas à César, Jupiter ou Néron d’intervenir dans les affaires religieuses : c’est cela la laïcité.

Plus largement, les catholiques s’effraient  du déploiement ininterrompu de mesures portant une atteinte manifestement disproportionnée aux droits et libertés des Français. Ils constatent que le régime en place, ivre de la toute-puissance qu’il s’est lui-même accordée, dans le cadre d’un état d’urgence sans fin, s’attaque sans désemparer au mode de vie des Français et, cela, sans rapport avec le traitement rationnel de l’épidémie.

Ils appellent à la résistance civique face à l’oppression religieuse, économique, normative en cours.

Catégories : Actualités